La géothermie

Le principe est le même que pour l’aérothermie sauf qu’au lieu d’aller capter des calories dans l’air extérieur on va aller les chercher dans le sol à une profondeur où la température est constante toute l’année peu importe la saison.

Il existe trois grands types de système de captage géothermique :

- La géothermie verticale consiste à réaliser des pieux autour de la maison et d’y insérer une épingle où circulera de l’eau glycolée qui captera les calories nécessaires au chauffage. L’avantage de cette solution est le peu de place pris par les pieux ainsi que son rendement important. Le désavantage est son prix élevé pour le forage de l’ordre de 50€/m (terrains cristallins) à 90€/m (terrains sédimentaires).

- Pour la géothermie horizontale les épingles sont déroulées sur le sol à une profondeur moyenne d’un mètre. Moins coûteuse que la précédente cette solution aura le désavantage de couvrir une surface d’environ 1,5 fois la surface à chauffer. Dans cette zone (qui doit être entièrement plane) vous ne pourrait planter que de petits arbustes à faible racines ou de la pelouse.

schema-geothermie

- La géothermie sur nappe est une solution un peu plus différente des deux autres. Le principe est de pomper de l’eau d’une nappe phréatique pour y prélever les calories. La législation vous impose de rejeter l’eau dans un forage en aval afin de ne pas appauvrir la nappe.

schema-geothermie2

Les plus de cette solution :

  • Le plus économique à la consommation
  • Rendement constant toute l’année
  • Faibles puissances disponibles pour maison basse consommation
  • Utilisable en neuf et en réhabilitation
  • Possibilité de faire du rafraichissement
  • Pas d’unité extérieure
  • Pas besoin d’appoint électrique

Les moins de cette solution :

  •  Onéreuse à l’achat
  • Surface importante « condamnée » pour la solution horizontale

Nos partenaires :